C’est pas moi qui pleure, papet, c’est mes yeux

Dans un « moment d’égarement », sans attendre « Germinal », Claude Berri est parti sur « Uranus »…ou ailleurs.

Ugolin et le Papet, Manon des sources et Jean de Florette, Lucie Aubrac, le Maître d’école, Astérix, Didier, l’Africain, Tess, l’Ours et l’Amant se joignent à moi pour pour lui rendre hommage.

Tous ceux qui aiment le cinéma sont aujourd’hui orphelins
Tchao Berri !

Advertisements

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s