Le coup de pub énigmatique de « faismesdevoirs »

Aussitôt lancé, aussitôt fermé. La création, avortée, du site »faismesdevoirs » s’inscrira certainement dans la rétrospective des buzz de l’année 2009.

Un « coup » encore difficile à qualifier, qui aura engendré un grand débat en France

Rappel des faits

En début de semaine, le buzz grandit sur le prochain lancement du site faismesdevoirs, qui proposerait de faire les devoirs à la place des élèves, moyennant finance.

Avant même sa mise en ligne, le site agace beaucoup de monde, et fait réagir jusqu’au le ministère de l’éducation. Pourtant, comme le rappelle le fondateur du site : « ce service est parfaitement légal ».

Le buzz semble, à ce moment là, parfaitement orchestré : le site officialise une pratique vieille comme Hérode, à savoir qu’un élève peut se faire faire ses devoirs par un ami moyennant finance. Pour preuve, mon grand-père le faisait déjà dans sa jeunesse. En mettant le doigt là où ça fait mal, tout en présentant son projet comme « pédagogique et innovant », il réussit un coup publicitaire assumé – « ce côté insolent, provocateur, tendancieux est volontaire, complètement assumé. C’est un bon coup de pub, ça suscite la polémique parce que c’est innovant. En tout cas, c’est légal » (Stéphane Boukris dans Paris Match) – qui va, à moindre coût, offrir rapidement une forte visibilité à son site. On en parle partout, même en dehors de nos frontières.

Le jeudi, le site est donc lancé… et trois heures plus tard, il est coupé en raison d’une trop forte affluence : 80 000 visiteurs uniques en 3 heures. Le vendredi, le site donne carrément rendez-vous lundi à ses visiteurs. On lit déjà que le site a reçu plus d’une centaine de commandes.

A ce moment là pourtant, le créateur du site ne semble pas inquiet.

Changement de cap et fermeture du site

Étonnement, vendredi soir, le site annonce sa fermeture définitive, avec un message on ne peut plus étrange

« Nous tenons à vous présenter toutes nos excuses dans la mesure où nous réalisons à ce jour, à quel point ce site va à l’encontre de nos propres valeurs. Enfin, nous souhaitons faire en sorte que les générations futures soient meilleures que les précédentes, et FaisMesDevoirs.com ne pourra en rien y contribuer. Les nouvelles technologies doivent servir à nous améliorer et non à nous assister. »

Rue89 nous propose un retour écrit et sonore sur la fermeture du site, avec de vrais morceaux de Stéphane Boukris dedans.

Je n’arrive pas à croire qu’au cours des mois précédents le lancement, l’équipe ne soit jamais posée la question des valeurs qu’elle défendait. Elle savait parfaitement ce qu’elle faisait.

La question reste donc entière : à qui profite le crime ?

Stéphane Boukris est également le fondateur d’un site de service à domicile : staaff.fr. Il est certain que le site va profiter de l’effet du buzz.

Si on est un peu idéaliste – ça m’arrive – on va se demander s’il n’a pas fait celà pour donner un grand coup de pied dans la fourmilière de l’éducation nationale. L’idée pourrait être louable… mais quel était le message ? Cette idée semble tourner court.

Dans l’interview de Rue89, il évoque l’idée qu’un faismesdevoirs 2 pourrait naître prochainement, aussi légalement… était-ce le premier étage d’une fusée ?

Avec 80 000 visiteurs, et plus de 1000 commandes (qu’il a promis de rembourser sur simple demande par courriel), le site disposerait-il d’un fichier d’adresse & de contacts pouvant être revendus? Difficile de croire que la finalité était simplement de collecter quelques adresses et se barrer avec …

Dans certains commentaires, les lecteurs se demandent si ce buzz n’aurait pas été mis en place pour jouer avec les médias. Il est toujours possible de le faire – il suffit de se déclarer président de facebook – mais là encore la question reste entière : quel en serait l’intérêt ?

Cette ouverture / fermeture bien mystérieuse, soulève donc de nombreuses questions, et personne ne semble pour l’instant disposer d’un début de réponse.

Interrogé par Le Point et par Europe1, Stéphane Boukris avoue avoir été dépassé, mais également avoir reçu des pressions l’incitant à fermer son site.

Et ce lundi, on ne parle déja que de la création du site « jefaismesdevoirs » –  pour info, site crée le 5 mars 2009 à 17:09:37 sur Gandi – un site d’entraide gratuite entre lycéens.

En attendant, certains ont immédiatement profité du buzz. Le site rentabiliweb, monétisateur d’audience sur internet, vient de lancer www.faitesvosdevoirs.com.

Et surtout, passes d’abord ton bac !

Publicités

Un commentaire

  1. […] demande comme d’autres s’il n’y aurait pas d’autres raisons expliquant ce «coup de pub énigmatique»! À suivre… Ce contenu a été publié dans Je partage, avec comme mot(s)-clef(s) […]


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s