Affaire Anelka : Arrêtez de me faire rire avec le secret du vestiaire

Je crois que les billets sur l’équipe de France seront nombreux dans les jours à venir. Difficile pourtant d’écrire sur un sujet aussi brulant qui mobilise l’ensemble des médias, surtout lorsque les événements continuent de se téléscoper (cf le refus de l’équipe de s’entraîner) et pour lequel rien n’est sur, rien n’est clair.

Il faudra certainement du temps pour y voir plus clair, comprendre ce qu’il s’est passé, où sont les responsabilités…

Mais pour moi qui joue au rugby, à un tout petit niveau certes, un point précis retient mon attention et me choque profondément : l’attitude et les propos d’un joueur à l’égard de son coach qui dépassent l’entendement. Et la raison déplorable invoquée par certains du « secret du vestiaire »

Je n’ai naturellement de leçons à donner ni à Aimé Jacquet, ni à Arsène Wenger – entre autres, deux personnes pour qui, dans le monde du foot, j’ai beaucoup de respect. Ni aux autres spécialistes du monde du foot qui se sont exprimés sur le sujet.

Mais dans le cas présent, je n’arrive toujours pas à comprendre qu’autant de monde juge que le plus grave dans cette affaire,  avant même les propos d’Anelka eux-mêmes, soit le fait que ces propos sont sortis du vestiaire. Et de nous expliquer, comme l’a fait Aimé par exemple, que l’on a « trahi le vestiaire ».

Un problème mis également en avant par les joueurs de l’équipe de France eux-mêmes – ridicule Patrice Evra déclarant « le problème ce n’est pas Anelka, c’est le traitre » – et lancés depuis dans une chasse au traître, qui ne sont pas sans rappeler certains épisodes sombres de notre histoire nationale, comme si cette taupe était LE responsable de la déroute que traverse aujourd’hui le foot français. L’équipe signe d’ailleurs un bon édito sur le sujet.

Une fois ce point évoqué, tous s’accordent néanmoins à dire que les propos – dont on ne peut plus vraiment douter qu’ils soient exacts, même si les versions divergent sur la façon dont ils ont été prononcés –  sont inacceptables et méritent une sanction exemplaire. Une sanction prise par les instances de la FFF,  sans écouter le principal intéressé qui est viré dés le lendemain de l’équipe de France et qui déclare rapidement sur son site (tiens, je croyais qu’ils n’avaient pas accès à Internet) accepter la sanction précisant qu’il ne voulait pas déstabiliser l’équipe de France.

Et  que penser de »Ray » qui semblait presque minimiser l’incident ce dimanche matin, alors que Nicolas n’a même pas eu la décence de s’excuser… Incompréhensible.

Naturellement, un employé lamda ne peut pas tenir ce langage à son patron sans risquer le licenciement immédiat. Mais vous me direz, Domenech n’est pas le patron d’Anelka, vu que ce n’est pas lui qui paie son salaire, mais le club de Chelsea.

Et puis, on connait l’attachement d’Anelka à la France : n’avait-il pas déclaré ne pas vouloir jouer en France pour ne pas avoir à payer trop d’impôts, expliquant qu’en France on attendait que quelqu’un qui réussit se casse la gueule. N’avait-il pas aussi par le passé décliné une sélection en équipe de France, expliquant qu’il ne reviendrait que si Santini s’agenouillait devant lui. Des débordements qui lui ont été pardonnés puisqu’il est à nouveau en équipe de France… A croire que le temps fait beaucoup à l’affaire.

Il n’y a plus de secret du vestiaire

Vu de l’extérieur, je me demande néanmoins comment certains peuvent encore prétendre qu’il existe un secret du vestiaire, quand l’équipe de France elle-même a proposé « les yeux dans les bleus », incluant de longues séquences filmées dans les vestiaires.

Comment évoquer le secret du vestiaire dans un siècle de communication où tout se sait, et en particulier les petits écarts, certains le savent mieux que d’autres en équipe de France ? Pas vrai Zahia … ?

Il y a dans cet argument une certaine naïveté – je n’ose y voir de l’arrogance – que je ne comprends pas, et que je n’accepte pas. Et j’aimerai bien rencontrer le conseiller en communication qui a conseillé à Evra d’utiliser cet argument du « ça n’aurait pas du sortir du vestiaire » en conférence de presse.

Je disais, en préambule, jouer au rugby : je sais donc moi aussi ce qu’est un vestiaire. Naturellement nous ne jouons pas au même niveau. Naturellement la pression n’est pas la même. Naturellement, nous sommes amateurs. Autant de données que je prends en considération dans mon jugement.

Mais nous partageons tous une certaine idée des valeurs, et en particulier le respect de l’entraîneur. D’autant que les gamins de l’école de rugby viennent nous voir jouer et que nous savons ce que nous représentons pour eux. Et jamais il ne viendrait l’idée d’aucun d’entre nous d’insulter le coach, et encore moins avec la violence des mots employés par Nicolas. Je ne dis pas que nous sommes au pays des bisounours non plus. Mais si un joueur exprime parfois son point de vue ou son mécontentement avec des mots un peu inadaptés, non seulement le coach le remettra à sa place… mais ses coéquipiers aussi. Plusieurs fois, le capitaine ou d’autres joueurs ont ainsi calmé celui qui, par ses actes ou ses paroles, semblait manquer de discernement, emporté par trop de passion.

Dans le cas de l’équipe de France, même si le coach est nul depuis des mois, même si le groupe ne vit pas bien ensemble, même si Anelka est plus nerveux que les autres, rien n’explique qu’il pète les plombs. Mais ce qui me surprend, c’est qu’il semble qu’à aucun moment les autres joueurs ne se soient manifestés pour recadrer à Anelka et lui dire qu’il dépassait les bornes. Pire encore, ce dimanche, ils ont refusé de s’entraîner pour protester contre la sanction infligée au fautif. Une solidarité qui pourrait être tout à l’honneur d’un groupe, si sa manifestation la plus concrète depuis des mois n’intervenait au plus mauvais moments.

L’aspect sportif semble bien loin en ce lundi. La crise est profonde et tout ce qui était latent au sein du groupe France depuis des années a explosé aux yeux du grand public. Personne ne sait où cela va mener l’équipe de france et la FFF. Ce qui est certain, c’est que ça ne se passera pas dans l’intimité du vestiaire.

Allez, pour finir, relisons avec délice cet article du monde.fr dans lequel Anelka déclarait « malgré ce qu’on a pu dire, c’est avec Domenech que j’ai les meilleurs rapports. Je n’ai jamais de dialogue comme ça avant avec un sélectionneur.« 

Mieux vaut en rire, non ?

Publicités

3 commentaires

  1. Tes propos me laissent pantois mais dès le troisième paragraphe je comprends mieux pourquoi « toi aussi » tu attises la polémique et enfonce un peu plus notre équipe dans la consternation.

    Donc quelques petits coms –>

    3ième paragraphe : A l’éternelle rivalité foot-rugby c’est tellement fertile et sain. De plus, et je le répète ces propos n’ont pas été prouvé donc la prudence est de mise.

    4ième paragraphe : Ni Wenger ni Jacquet et c’est le Ni Jacquet qui me dérange Jacquet pour qui j’ai aussi beaucoup de respect n’a jamais au combien jamais été un grand stratège ni un grand technicien. Il a juste (et uniquement en 1998) contribué à une épopée d’une équipe très largement (en terme de niveau et cohésion) au-dessus des autres.

    5et 6ième paragraphe : Petit rappel, ces propos d’Evra (entre autres) sont là pour apaiser un collectif en fusion pour resserrer le groupe (j’exclue bien entendu celui qui a vendu ces propos l’Equipe… Vendu au sens propre bien sur). De plus, Evra a dit cela en conf avec devinez qui derrière lui Domenech (comme c’est bizarre). Alors ma question est simple Domenech se fait insulter Evra explique devant lui bien gentiment que le cœur du problème n’est pas les propos mais la fuite et il ne réagirait pas ??? Trop suspect ce montage à mes yeux.

    7 ième paragraphe : Tu dis, je cite « qui ne sont pas sans rappeler certains épisodes sombres de notre histoire nationale ». Tu voulais dire la délation a été au cœur des moments les plus noirs de notre histoire. Imagine-toi au cœur d’une ligne de front un soldat en désignant un autre aux allemands alors mêmes que son régiment serait en difficulté, totalement déplorable. Et c’est bien ce qui s’est produit avec l’indic de l’Equipe.

    9 ième paragraphe : Domenech n’est plus le patron de l’équipe de France depuis les 1/8 de finale en 2006.Il n’a jamais su créer l’empathie que ce soit des français ou plus grave de ses joueurs.

    10 ième paragraphe: Encore une erreur de Domenech de l’avoir appelé.

    11 ième paragraphe : Fais-tu une distinction entre « les yeux dans bleus » et les images scandaleuses volées par Dhorasoo.

    Pour tout le reste, le rugby n’est en aucun cas comparable au foot même à niveau équivalent. Anelka a été raccompagné à l’aéroport par son avocate, les footballeurs d’aujourd’hui vivent bon gré mal gré dans une autre sphère. La pression sur eux est constante même si je pense aussi qu’Anelka est allé trop loin mais si l’ensemble des joueurs se mettent derrière lui c’est bien pour une raison.

    A bon entendeur.

    • Bonjour et merci pour ton long commentaire.
      Je vais essayer de répondre point par point et clarifier ce qui peut l’être :

      Les joueurs se sont chargés bien avant moi d’attiser la polémique et je ne fais que réagir sur une idée précise, celle qu’aujourd’hui – à tort, à raison, je te laisse juger – l’intimité du vestiaire n’existe plus.

      3ième paragraphe : Je ne joue pas sur la rivalité foot-rugby, mais m’appuie simplement sur la comparaison du « vestiaire ». Et je pense avoir moi aussi gardé une certaine mesure, car ces propos n’ont pas été prouvé… ceci dit, il n’y a pas de fumée sans feu et trop d’éléments semblent converger pour qu’ils ne soient pas vrais.

      5et 6ième paragraphe : Oui le montage est suspect. D’où cette conf de presse surréaliste. Mais je ne te suis pas sur le début de ton propos : les propos d’Evra ne peuvent pas apaiser le groupe. C’est impossible. Lancer ouvertement la chasse au traite, c’est créer la suspicion sur chacun des joueurs et des encadrants, amplifier les rancoeurs… obligeant le préparateur physique à venir se dédouaner d’être la taupe hier soir sur TF1… Et la chasse au traite repart.

      7 ième paragraphe : Effectivement c’est déplorable. Sauf qu’il n’y a pas / plus de régiment : tout le monde met depuis longtemps le doigt sur l’absence de groupe, l’absence d’âme, de solidarité, de respect pour son chef. Dans cette équipe, personne n’est prêt à se battre pour l’autre et pour son pays. Encore moins pour son maillot.
      Donc, si je regrette tout autant que toi cette délation, elle n’est que le résultat de de déliquescence d’un groupe qui n’existe plus, où même les instances jouent leurs cartes perso (Gérard Houiller par ex.), et dans lequel le malaise est véritablement profond.

      Pour le reste, je suis d’accord avec toi : Domenech n’est plus le chef depuis qu’il a accepté le retour des champions du monde comme Zidane et Thuram, au lieu d’accepter de laisser une génération se planter, pour son bien.
      Et la FFF a fait une erreur énorme en 2008 en le conservant à son poste après l’Euro catastrophique. Il a enchainé les erreurs de communication… Mais ça, tout le monde l’a déjà dit, écrit et commenté.
      Et oui, je fais une énorme différence entre « les yeux dans les bleus » et les images de Dhorassoo. Il n’en reste pas moins vrai que ceux qui revendiquent le secret du vestiaire ont été les premiers à ouvrir les portes de ce même vestiaire, et en exploiter les images… Mais nous ne sommes plus à un paradoxe prêt.

      Oui, le rugby est différent. Je souhaite qu’il le reste … Mais tu auras compris que la comparaison foot-rugby n’est pas l’objet de mon propos. J’aurai eu les mêmes propos si j’avais fait du basket ou du hand.
      Maintenant, la FFF a tout détruit. Elle peut difficilement tomber plus bas. Elle doit désormais débuter une restructuration en profondeur, qui ne pourra pas se faire avec ceux qui ont échoué à gérer un groupe… quand bien même ils ont gagné l’organisation de l’Euro 2016.

  2. salut!!!
    juste pour vous dire que le joueur de chelse n a pas tord la faute appartien au coach par ce qu il à annoncé une langage chocon….


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s