Parler au Père Noël sur Facebook : la fausse bonne idée

Sur facebook, depuis quelques jours, certains de mes « friends » sont en contact avec le Père Noël. Jusque là, rien d’anormal, puisqu’on trouve tout –  et surtout n’importe quoi – sur Facebook. Alors pourquoi pas le Père Noël.

Une petite recherche vous permettra de voir qu’il existe d’ailleurs déjà de nombreuses pages sur le Père Noël. Mais ce qui semblait bien dans le cas présent, c’est de pouvoir parler au Père Noël. Parler certes… mais après un petit coup d’oeil sur la page, on se rend compte que l’on est vraiment loin d’une conversation.

Si bien qu’avec cette fausse-bonne idée, c’est tout l’esprit de Noël qui s’envole.

Si vous ne vous êtes pas rendus sur la page en question, préférant lire d’abord ce billet – c’est tout à votre honneur – il faut bien comprendre que dans le cas présent, le Père Noël est un automate crée par la société virtuoz, comme c’est indiqué dans son profil. Il s’agit donc d’un agent virtuel comme celui de la Fnac ou la désormais célèbre Amélie.

Le problème c’est que le pauvre petit Papa Noël apparaît ici, au travers de ses réponses, comme un petit vieux fatigué par la lecture de 3 lignes, qui frôle le gatisme aigu avec des réponses toujours identiques, d’ailleurs souvent en décalage avec la question de l’internaute. Et en plus, il radote singulièrement.

J’en veux pour preuve:

 

 

 

 

 

 

 

Bon, là,on peut pas dire que sa phrase soit longue… si ? Mais quoi qu’il en soit, la réponse est la même.

 

 

 

Heu…comment dire ? Il t’a écrit exactement ce qu’il voulait : une Xbox kinect… t’es sûr que ça va Père Noël ?

Parfois le Père Noël engage de longs échanges avec les internautes. Le problème, c’est qu’à l’image de celui-ci, ces échanges ressemblent à une interview politique de Georges Marchais par Elkabach : « ce n’est pas ma question »… « oui, mais c’est ma réponse » !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, là, après avoir posé 2 fois la même question, il raconte carrément une blague – même pas drôle – sur Chuck Norris. Le Père Noël parlant de Chuck Norris… Et pourquoi pas de Jean Sarkozy tant qu’on y est.

Au final, ce qui semblait pouvoir être une bonne idée rencontre un écueil technique sur lequel s’échoue et se brise la magie de Noël. Rassurez-vous, je ne croyais plus au Père Noël, car il se heurtait à certaines limites physiques. Mais j’admets volontiers que j’aime l’ambiance de Noël, le charme qu’elle opère sur les enfants, et l’idée de ce personnage chaleureux, souriant et gentil…Bien loin de ce que je vois ici qui ne me fait pas rêver. Au contraire même : à l’image du site desir d’avenir, version Minitel 1.0, j’ai plus envie de parler de cette page pour m’en moquer. Une fausse bonne idée, selon moi.

Mais bon, la SNCF avait déjà osé imaginer un Père Noël allant voir des rênes prostitués à Amsterdam.

On est bien loin de la magie de Noël.

Advertisements

8 commentaires

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Laurent Doumergue, Iannis AIT-ALI. Iannis AIT-ALI said: RT @cayenconsulting: [Mon blog] Parler au Père Noël sur Facebook : la fausse bonne idée http://bit.ly/hHhc1a […]

  2. […] Billet initialement publié sur Cayen Consulting […]

  3. Moi je trouve cette idée réussie personnellement !
    Je l’ai testé et certes il répond parfois un peu à coté de la plaque, mais c’est une idée amusante et les petits jeunes semblent bien s’amuser avec !
    Benoit.

    • Merci pour le message Benoit. Il en faut pour tous les goûts. Et je suis bien d’accord que les jeunes vont s’amuser avec… mais ne s’amusent-ils pas d’un rien sur facebook ?

  4. boarf, c’est exagéré, je l’ai testé et c’est bien marrant quand même 🙂

    • Merci pour votre commentaire.
      Mais j’aimerai que vous m’expliquiez quelque chose : pourquoi commentez-vous sous le nom Jules sur mon blog, et sous le nom Batptiste sur l’article Owni ? Votre adresse mail et IP identiques me poussent à croire que vous êtes la même personne. De là à s’imaginer que vous travaillez chez Virtuoz ….

      • oui je travaille chez VirtuOz 🙂 Bien vu. mais bon, on partage tous la même IP par contre, donc il s’agit bien de deux personnes différentes 😀

      • Fair enough ;).
        C’est surtout le fait d’avoir écrit VirtuOz avec le O majuscule en commentaire sur Owni qui m’a mis la puce à l’oreille.
        Mais pourquoi avoir dissimulé votre identité ? Autant savoir à qui j’ai à faire.
        Et mieux vaut assumer que risquer de se faire « griller » par son adresse IP 😉
        En plus, je trouve que c’est plutôt plaisant de voir que mon billet est lu par les créateurs de l’agent.
        Et les commentaire sont l’occasion de confronter nos idées, m’expliquer ce que j’aurai mal compris et pourquoi, etc…
        Au plaisir


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s