Faire couler l’encre… pour l’eau potable

22 mars, journée mondiale de l’eau. Ce matin, en écoutant la radio, je ne me souviens pas en avoir entendu parler. Ou alors, si, par le biais des auditeurs à qui on donnait la parole pour savoir s’ils économisaient de l’eau en se lavant les dents, et s’ils savaient combien ils payaient leur eau potable… en les faisant parler d’eux et de leur quotidien.

Autant dire qu’entre le Japon et ses centrales, Khadafi et ses folies, Haiti qu’il ne faut pas oublier, les cantonales dont tout le monde se fout si ce n’est Marine – et ce n’est pas parce que le pays prend l’eau qu’il faut appeler la Marine à la rescousse – ou le retour de Ribery et Evra en équipe de France, il y avait des informations plus importantes que la journée de l’eau ce matin.

Du coup, ce n’est qu’une fois sur internet et twitter que j’ai commencé à croiser les premiers messages au sujet de cette journée, dont le thème cette année est « l’eau pour les villes, répondre au défi urbain » afin de rappeler et mettre l’accent sur les problème d’assainissement dans les pays en voie de développement.

Et c’est chez Kesako, le blog de mon ami Faiste, que j’ai découvert ce magnifique clip de l’agence BDDP aveac l’association Solidarité Internationale – et j’espère que ce petit bijou aura été réalisé gracieusement pour la bonne caus.

Et là je découvre à travers mes lectures que 3,6 millions de personnes meurent d’une eau non potable. Première cause de mortalité mondiale. La claque.

Si BDDP engage les journalistes à dénoncer ce problème en utilisant leur encre à bon escient, Action contre la faim (ACF) a opté pour une action insolite et symbolique : des pailles géantes plantées dans les égouts de Paris et de 31 villes en province. Cet évènement permet de rappeler aux flâneurs qu’un quart de la population urbaine dans le monde n’a pas accès à l’eau potable et à l’assainissement.

Et comme évoqué dans ce billet d’Alain Boinet, directeur et fondateur de Solidarité International paru dans Le Monde, on peut se demander pourquoi ce sujet ne provoque pas plus compassion :

Il est pourtant une autre catastrophe, voire même une véritable guerre contre des innocents, qui fait des ravages et qui mobilise si peu médias, opinion publique et responsables politiques. il est urgent de le rappeler au moment ou l’on célèbre dans la plus grande discrétion la journée mondiale de l’eau.

Et M. Boinet d’expliquer que cette situation est tout sauf une fatalité :

Le constat est simple et triste. Les ressources comme la volonté manquent pour cette urgence humanitaire qui concerne des centaines de millions, sinon des milliards d’êtres humains. Les Nations unies nous disent qu’il y a encore 885 millions de personnes qui n’ont pas accès à une source d’eau améliorée. Ce n’est pas faux, mais il faut compter autrement. Il y a surtout 3 milliards de personnes qui n’ont pas accès à un robinet chez elles ou à proximité et l’eau qu’elles boivent est de qualité inégale, voire douteuse. En outre, Il y a 2,5 milliards de personnes qui n’ont pas accès à l’assainissement et elles seront même 2,7 milliards en 2015 au moment ou l’on fera le bilan des Objectifs de développement du millénaire des Nations unies !

Or, selon l’ONU, d’ici 2030, ce sont près de 60%, soit 5 milliards de personnes qui seront citadins. Cette urbanisation galopante notamment dans les pays en développement, en manque cruel d’infrastructures d’assainissement, 25% des citadins dans le monde n’aurait pas accès à de l’eau potable.

Comme toujours, face à un problème de cet ampleur, je suis surtout envahi d’un sentiment d’impuissance. Alors je me donne sans doute bonne conscience en relayant ces initiatives. J’aimerai faire autre chose… j’aimerai faire mieux. Mais quoi ?

Et surtout j’aimerai croire que la situation va s’améliorer sous l’effort collectif des nations … Allez, c’est le printemps, il fait beau, j’y crois !

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s