Un autre regard sur le départ de qui vous savez…

L’actualité tourne en boucle sur tous les médias, elle monopolise ma timeline, elle est coeur de toutes les discussion, elle semble concerner tous les français des plus pointus sur le sujet aux plus novices…Et le ballet des experts les plus pointus venus commenter, disséquer, analyser se poursuit de façon incessante à la radio comme à la télé, ou dans les journaux spécialisés comme sur le web.

Des amis historiques aux adversaires, tous parlent de l’homme, de sa personnalité, de son travail, de ses choix, de sa volonté, de sa vision. Car il avait sans doute une vision d’avance, indéniablement. Peut-être même deux ou trois.

Il avait cette approche ludique et visionnaire là où d’autres prônaient le pragmatisme. Reconnaissons lui une vision diamétralement opposée à la norme, basée à la fois sur une rigueur et une exigence incroyable, mais aussi des choix inattendus et innovants qui ont tiré le groupe vers le haut. Pour lui, il fallait mettre de la couleur, de la flamboyance et de la vie dans tout ce qu’il faisait. Il fallait que ce soit simple, accessible, ludique. Partant de quasiment 0, il a crée ce que personne n’avait réussi à faire avant lui avec un groupe qui vend désormais du rêve à chacune de ses apparitions sur la scène médiatique.

Impossible donc de ne pas se sentir concerné – même si comme me le disait un collègue, il n’a pas inventé le médicament pour soigner le SIDA. Certains sont tristes à l’idée que l’échéance soit déjà arrivée, d’autres révoltés… Personne ne reste indifférent, car chacun sait bien qu’ensuite ce ne sera plus pareil. Le reste de l’aventure n’aura sans doute plus la même saveur. Elle continuera certes, mais ne nous passionnera plus autant. Finies les conférences de presse à l’américaine, shows incroyables attendus où tout paraissait magique et merveilleux, même les choses les plus anodines. Fini les géniales formules qui claquent pour moucher les journalistes intrépides qui se hasarderaient à vouloir le critique.

Il n’était pas encore parti que l’on connaissait déjà son successeur. Son oeuvre pourra ainsi se poursuivre et le groupe survivra à son départ. C’est comme ça, la vie continue.

Ce samedi, il pourrase reposer en paix .

Ce samedi, en 1/4 de finale de la coupe du monde de rugby, la France sera éliminée et Lièvremont ne sera plus entraineur.

Déjà… ou enfin. A vous de choisir

 

En bonus, reconnaissons à nos amis anglais un certain sens de l’humour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une campagne réussie d’02 jouant sur l’heure matinale de diffusion des matchs de l’Angleterre

Advertisements

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s