Handicap : et si on en riait ?

Commençons par une confession : Je n’ai pas encore vu « Intouchables », LE film qu’il faut avoir vu (sauf pour libé) et qui nous offre un regard différent et drôle sur le handicap .

Mais force est de constater que le handicap n’est pas un sujet facile à évoquer, et encore moins un sujet pouvant prêter à rire. Alors, forcément, quand certains dépassent certes barrières bien pensante et nous provoquent sur le sujet, il faut qu’ils sachent le faire avec intelligence… ou qu’ils soient eux-mêmes handicapés.

Ce n’était pas le cas de Patrick Timsit en 1999, condamné pour avoir écrit dans un de ses sketchs « chez les mongoliens, tout est bon sauf la tête, comme chez les crevettes roses ». Un propos jugé maladroit là où le comique voulait dénoncer le regard de notre société à l’égard des handicapés. Timsit a finalement lancé une association de soutien aux trisomiques, avec la famille qui l’avait assigné.

Stéphane Guillon s’est aussi hasardé sur le sujet en parlant des JO Paralympics, et décrivant le tir à l’arc pour non-voyant (« exceptionnellement, l’accès aux tribunes est gratuit »), la natation synchronisée (« le fait d’être siamoises, c’est un avantage »), l’hymne national (« pour les sourds, non »), le Rwanda capable d’afficher un « très grand nombre d’athlètes amputés »… « Et puis, si vous êtes valides, n’y allez pas. Toutes les places de parking sont handicapés », etc., etc., etc.

Bruno Gaccio, moins fin, dérapait au sujet des nains dans une émission de Canal + (« T’enlèves la tête et le cul d’un nain, y’a moins à manger que sur une caille »). Sommé de faire des excuses publiques par l’Association des personnes de petites tailles et l’APF, il répondit : « Pensez-vous vraiment que j’ai des excuses à formuler eu égard à l’énormité du propos ? Je revendique et assume ce mauvais goût ».

Enfin, Frédéric Martin avait été condamné à 3000 euros d’amende pour avoir associé systématiquement Grégory Lemarchal à « la mucoviscidose » dans un sketch dans l’émission « on a tout essayé ». L’article du site handimobility nous rappelle que « L’avocate de la famille Lemarchal a expliqué dans « Le Parisien » que la limite du droit à l’humour et du droit à l’expression est l’attaque personnelle ».

Face à quoi « beaucoup d’humoristes passent sous silence cette règle pourtant fondamentale liée à la liberté de la presse qui date de 1881. » Et de nous rappeler qu’aujourd’hui « injurier une personne en raison de son handicap peut ainsi actuellement coûter à son auteur jusqu’à 22.500 Euros d’amende et 6 mois de prison…. »

Et pourtant, on peut rire du handicap avec intelligence

Les premiers à avoir réussi à rire du handicap, en se moquant d’eux-mêmes, ce sont sans doute les « new wheel on the block », un groupe de musiciens norvégiens dont la vidéo diffusée à l’occasion du Téléthon avait réussi à briser une première barrière sur le regard que nous portons sur le handicap en 2008.

Un sketch étonnant qu’eux seuls pouvaient se permettre.

Et puis, cette semaine, j’ai découvert deux sketchs, tous deux traitant du handicap. Et tous deux, chacun dans son genre, m’ont fait rire.

Le premier est signé de Florent Peyre, dans l’émission « on ne demande qu’à en rire ». Dans dans un sketch totalement politiquement incorrect, il nous pond un petit bijou d’humour grinçant particulièrement drôle et doublé, selon moi, d’une certaine intelligence pour ne jamais être blessant.

Le deuxième est certainement encore plus drôle, car il est signé d’un handicapé lui-même – Guillaume Bats – qui dans un sketch sans concession, astucieusement titré « elle est pas belle la vie? », se moque avec intelligence de lui et de son handicap, des handicapés en général et du regard de la société sur les handicapés. Le sujet de son sketch, associé à son franc-parler, peuvent dérouter au début, mais font forcément mouche.

Si certaines vidéos font un buzz parfois injustifié sur Internet, celle-ci mériterait de connaître le même succès et d’offrir une opportunité à son auteur de se faire connaître.

Et participera à sa manière à changer le regard que nous portons sur le handicap.

Advertisements

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s