Franchement, t’avais vraiment besoin de ça, Nikola ?

L’affaire des paris sur le match de handball Cesson – Montpellier,  qui aura conduit à l’interpellation de plusieurs joueurs et en particulier la star Nikola Karabatic, aura fait la une des médias ce week-end. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

Après l’émotion, c’est l’incompréhension. En quelques semaines, l’un des sportifs les plus emblématiques de son sport, qui jouissait en plus d’un capital sympathie immense dans l’opinion publique, voit son image sérieusement ternie. Et c’est même tout son sport qui risque, bêtement, d’en pâtir.

Tout cela en valait-il vraiment le coup, Nikola ?

C’est la question qui me hante depuis ce week-end.

Comme beaucoup de français, de sportifs amateurs, de supporters, j’ai vibré aux exploits de l’équipe de France de Hand, de ses multiples sacres dont ce superbe dernier titre olympique décroché à Londres, après un euro raté. Si je suis amateur de rugby, j’accorde un crédit immense au Hand tant pour le spectacle que pour le respect de l’arbitre érigé en règle d’or. Un sport sain, en plein essor, qui au fil des exploits des bleus a su se grandir petit à petit, avec en point d’orgue le retour des internationaux dans le championnat français. Quel magnifique symbole que de voir Jackson Richardson finir sa carrière à Chambéry, de retrouver Jérôme Fernandez à Toulouse quand les footballeurs, à l’approche de la retraite vont chercher un dernier contrat au Qatar, en Chine ou aux Etats-Unis.

Avec l’arrivée de l’argent du Qatar – sur lequel il serait idiot de cracher – le championnat de France de hand devient médiatique avec Canal+ et franchit une étape décisive dans son développement.

L’affaire du studio de l’équipe TV

Après la médaille olympique, les « experts » s’en sont pris au studio de l’équipe TV, venant se venger d’une série d’articles négatifs que le journal sportif de référence – le seul quotidien sportif en France, faut-il le rappeler. Attitude malheureuse, pour laquelle le coach Claude Onesta s’est excusé, s’engageant à rembourser les 20.000 euros, là où Nikola Karabatic est resté plus discret sur son geste.

Mais sous le coup de la victoire, de l’euphorie, l’opinion publique – moi le premier – était prête à pardonner cet écart, même si certains n’avaient peut-être pas tort de rappeler que la même attitude chez des footballeurs leur aurait valu une condamnation unanime.

Ce qui aurait pu rester anecdotique sera forcément maintenant remis en perspective au vue de l’affaire des paris truqués.

Intouchables experts ?

Et aujourd’hui, c’est la bombe des paris qui explose au visage du grand public. Des paris de 80.000 euros (vs 5.000 en moyenne sur ce genre de match) pour des gains estimés à 200.000. Des paris placés par les joueurs montpellierains contre leur propre club, archi-dominateur et déjà assuré d’être champion de France, contre un club modeste de bas de classement. Même s’il sera difficile de prouver que le match a été truqué, le risque pris par les parieurs semble étonnant, à moins d’avoir des garanties de toucher le jackpot.

Au moment où j’écris ce billet, les prévenus ont reconnu avoir misé, mais réfutent le match truqué. Une ligne de défense pas franchement surprenante. Et j’ai déjà l’intime conviction qu’on ne prouvera jamais la tricherie.

Alors, j’en reviens à ma question initiale : cela en valait-il vraiment le coup, Nikola ? Fallait-il trahir la confiance de ton coach, de tes partenaires, tes fans, tes sponsors pour un pari aussi stupide.

Comment expliquer que de grands professionnels, conscients qu’ils n’ont pas le droit de parier sur leur sport, conscients des risques, misent des sommes aussi importantes et de façon aussi naïve, par le biais de leurs proches ? C’est pire que les pieds nickelés ! C’est de la bêtise, de la connerie. D’autant plus que tu n’es pas vraiment un sportif dans le besoin. On lit que tu gagnes 100.000 euros / mois. C’est naturellement bien moins que dans d’autres sports. Mais c’est un salaire tout à fait décent et largement supérieur à celui de nombreux autres handballeurs.

Se sont-ils cru intouchables ? C’est la seule explication que je vois. Fort de multiples succès et titres, quand tout vous réussit, vous pouvez à un moment avoir la sensation que rien ne peut vous résister. Une attitude toutefois étonnante – pour ne pas dire triste – de la part de « celui qui a toujours fait preuve d’humilité, donnant de son temps pour aller dans les écoles » comme l’a rappelé l’adjoint au maire de Montpellier chargé des sports.

Alors pourquoi ces paris ? Pour l’argent ?

Manifestement, oui. Tout simplement. Dans une époque où les salaires gonflent de façon exponentielle (voir le rappel des sportifs les mieux payés), l’appât du gain semble avoir motivé ces mises. De l’argent facile et rapidement gagné, de l’argent non taxé. C’est bête et finalement décevant; Mais je ne vois pas d’autres explications.

Car comme l’évoque Rue 89 :

« trois chercheurs britanniques ont expliqué qu’avant de truquer un match, le sportif pondérait les gains possibles et les risques encourus. Les critères pris en compte étaient : la probabilité de détection, la richesse du sportif, le gain escompté, la pénalité financière en cas de détection, la pénalité morale et le goût pour la transgression ou la tendance à la culpabilité. »

Dans le cas présent, le pari sur Montpellier déjà champion, sans ses stars, mené à la mi-temps par un club qui joue sa survie dans l’élite, était un scénario crédible.

Mais franchement, Nikola, pour gagner 200.000 euros, il te suffisait de faire une pub – comme Camille Lacourt dernièrement – pour empocher des sommes bien plus conséquentes.

Et maintenant ?

C’est encore trop tôt pour le dire.

Je ne ferai pas l’amalgame entre les hommes concernés par cette affaire et le monde du handball. Pour moi , c’est l’erreur d’un certain nombre d’individus. Pas une remise en cause du monde du hand. Mais je crains, hélas, que tout le monde ne fasse pas cette distinction avec autant de discernement.

Et c’est là que les médias vont avoir un rôle important à jouer selon moi : plutôt que de s’interroger sur la pertinence de l’intervention de la police à la fin du match, ils devraient rappeler que cette action est limitée à un certain nombre de personnes, dont hélas Nikola Karabatic, la tête de pont du handball, et se garder de généraliser au Hand en général et de souffler sur les braises. Pourquoi s’obstiner à évoquer déjà l’ombre jetée sur le handball, plutôt que d’insister sur le fait que seuls quelques joueurs sont concernés ? Pourquoi anticiper une image entachée quand de l’autre côté le nombre de licenciés augmente et que le public est toujours plus nombreux ? Peut-être devraient-ils attendre de voir comment le public va réagir !

Le club de Montpellier – et j’ai une pensée pour l’entraîneur Patrice Canayer dont la confiance a été trahie – aura également un rôle important à jouer une fois que la lumière aura été faite sur toute cette affaire,  en particulier à travers les sanctions qu’il prendra à l’égard des joueurs s’ils sont reconnus coupables.

Enfin, il faudra engager sans doute un débat autour des paris sportifs. Certains demandent déjà l’interdiction des paris sportifs sur les compétitions de jeunes et d’amateurs, plus vulnérables à la corruption. Personnellement, je pense que les sites proposent trop de critères – score à la mi-temps, écart de points, gain du premier set en tennis, etc – qui peuvent influencer le déroulement d’un match.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s