Mon hommage à Dominique Baudis

Ca fait longtemps que je n’avais pas écrit… et je suis presque surpris de la faire pour évoquer la disparition de Dominique Baudis. Comme si je n’avais pas eu d’autres sujets ni d’autres opportunités de le faire avant. Manque de temps… le prétexte facile !

Mais en apprenant la disparition de Dominique Baudis aujourd’hui, mon coeur toulousain et mon âme citoyenne ont été sincèrement attristés.Dominique_Baudis_devant_le_Parlement_européen

De 83 à 2001, il a été MON maire. Certains diraient que je suis né sous Giscard. J’ai surtout l’impression d’avoir grandi sous Baudis. Il a incarné Toulouse pendant près de 20 ans, lui donnant force, vigueur, dynamisme, couleur. Il a rénové la ville, ses façades, ses places, son économie et permis l’arrivée du métro à Toulouse. Il a porté haut les couleurs à la fois rose, rouge et noire, ou violette, de cette ville que j’aime tant.

Dans un paysage politique décrédibilisé, peu d’hommes et de femmes ont réussi à mes yeux à incarner l’engagement politique aussi sincèrement, de façon aussi brillante, et avec autant d’intégrité qu’il ne l’a fait. Sans doute qu’un certain chauvinisme toulousain me rend un peu partial dans mon jugement. L’hommage unanime qu’il reçoit me laisse à penser que je ne suis pas le seul à le penser.

Journaliste, reporter, maire, président du CSA, de l’Institut du monde Arabe, il avait vécu plusieurs vie avant d’être nommé défenseur des droits de l’homme par Nicolas Sarkozy en 2011. Un poste à l’image de l’homme qu’il était, un ardent et infatigable défenseur de l’être humain et des valeurs de la République, dont il aura été un fidèle serviteur.

Après Nougaro, Toulouse se sent à nouveau orphelin…

Quand le rugby change la vie d’un handicapé

C’est l’histoire de Ramun, lourdement handicapé, dont la vie a changé le jour où il a croisé celle du club de rugby de Tyrosse. A moins que ce ne soit lui qui ai changé la vie du club.

Un magnifique reportage sur les valeurs du rugby et sur les hommes en général.

J’ai testé le Twizy Renault

Grâce à une invitation de l’irremplaçable Fanny Bouton, j’ai eu la chance de tester le Twizy Renault. Rendez-vous avenue de la Grande Armée ce vendredi soir – et sans surprise, je retrouve quelques journalistes et geeks habitués des Fanny’s Party.  Quelques minutes d’attentes à peine – très bonne organisation de Renault – et me voici au volant de la bête.

Lire la suite

Un peu de poésie avec « Etre » et « Avoir »

Merci à @CrazyAl pour cette découverte poétique.

Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.
Lire la suite

Des voeux originaux signés Motivation Factory

Janvier, le mois de l’exercice traditionnel et souvent peu original, il faut bien l’avouer, des voeux. On se souhaite tout plein de bonnes choses, plus ou moins sincères, en reprenant d’une année sur l’autre, une formule plus ou moins adaptée.

Dans ce concert de voeux de bonne santé, de réussite et de joie, certains parviennet pourtant à se différencier. C’est le cas de Motivation Factory, dont le président vient de m’adresser un long mail que j’ai trouvé particulièrement intéressant, original, plein d’humour…Un texte qui devrait plaire – entre autre – à mon ami enikao.

A l’exception des liens que j’ai pu ajouter pour enrichir ce billet,  je n’ai rient touché. Je vous laisse le soin de découvrir ces voeux forts originaux.

Lire la suite

Bonne année, façon Lapins Crétins

J’ai pas su résister …

Tous mes voeux pour Lapinou year !

 

 

Handicap : et si on en riait ?

Commençons par une confession : Je n’ai pas encore vu « Intouchables », LE film qu’il faut avoir vu (sauf pour libé) et qui nous offre un regard différent et drôle sur le handicap .

Mais force est de constater que le handicap n’est pas un sujet facile à évoquer, et encore moins un sujet pouvant prêter à rire. Alors, forcément, quand certains dépassent certes barrières bien pensante et nous provoquent sur le sujet, il faut qu’ils sachent le faire avec intelligence… ou qu’ils soient eux-mêmes handicapés.

Lire la suite