Cette très chère Légion d’honneur

En tant qu’amoureux du ballon ovale, voir Fabien Pelous nommé chevalier de la Légion d’Honneur aurait plutôt tendance à me faire plaisir. Il est des gens « connus » et décorés qui ne me semblaient pas la mériter autant que lui. Même si l’on me semble bien loin à chaque fois des services éminents militaires et civils rendus à la Nation que cette décoration créée par Bonaparte visaient à récompenser.

Et voila qu’en relisant l’article wikipédia sur le sujet, je découvre que l’admission à l’ordre de la Légion d’honneur donne droit à une rente annuelle.

Pas grand chose, certes, quoi que…

Lire la suite

Bravo Fabien !

pelous-paphotosIl fallait bien que ça arrive.

Fabien Pelous raccrcoche les crampons

Recordman des sélections en équipe de France (118 dont 42 en tant que capitaine, un record),  joueur hors-norme à la longévité exemplaire, « monument » du rugby français au palmarès éloquent –  3 fois champion de France (1999, 2001, 2008) et 2 fois champion d’Europe (2003, 2005) finaliste en 2004 et 2008 en club avec Toulouse, il a remporté 4 Grand Chelem en équipe de France (1997, 1998, 2002, 2004) ainsi que la victoire dans le Tournoi en 2006, il quitte le rugby cette saison à la fin de cette saison.

En attendant un titre en juin qui serait une forme d’apothéose pour ce guerrier dont tout le monde loue la gentillesse et la simplicité, j’imagine déjà la magnifique fête que va lui réserve le stade Ernest Wallon pour son dernier match à Toulouse. A n’en pas douter, l’émotion sera au rendez-vous.

Bravo Fabien pour cette exceptionnelle carrière. Bravo et merci pour les 12 années d’engagement sous les couleurs rouge et noir.